Poésie sur la Toile > Accueil - Sommaire http://www.anthologie.org > Accueil - Sommaire
Oeuvres Poétiques de Claude de Malleville

[1659]
Poésies
Élégie




   
Oeuvres de poètes francophones du XIIe au XXe siècles
 

[1597] - [1647]
Claude de Malleville

«Si quelque soin vous tient de vous rendre immortelle
Et de voir votre nom par le monde semé,
Rendez-vous à l'Amour, ne soyez plus rebelle:
Si je fleuri encor, c'est pour avoir aimé.»
Claude de Malleville, La Guirlande de Julie.

Claude de Malleville, est l’un des représentants les plus marquants de la génération qui a suivi immédiatement celle de Malherbe.
Attaché comme secrétaire au service du maréchal de Bassompierre, – qu’il ne quittera que quelques mois pour suivre le cardinal de Bérulle, – il l’accompagne dans ses missions diplomatiques.
Lorsque son maître est arrêté en 1631, et emprisonné pendant de longues années, par ordre du Cardinal Richelieu, il lui reste fidèle et mourra peu de temps après lui.
Admis dans de nombreux cercles littéraires, membre du cercle des amis de Conrart et de Mlle de Gournay, il est l'un de ceux que l'intrusion de Boisrobert et l'emprise croissante que prenait Richelieu sur leurs réunions mirent dans une position délicate (emprisonnement de son protecteur le maréchal de Bassompierre); il fit partie de l’Académie française, à laquelle il s'était longtemps opposé, dès sa création en 1634.
Il est, dès ses débuts, vers 1620, un poète apprécié; habitué de l’hôtel de Rambouillet, il collabore brillamment à La Guirlande de Julie et compose des rondeaux et des épigrammes, que recommandent l’aisance du tour et de la facture, la grâce et l’esprit de la pointe finale, ainsi que des sonnets qui, de son vivant, circulent en manuscrit, et dont quelques-uns trouveront grâce auprès de Boileau: toute la belle société de l’époque se partagea entre les partisans de la Belle Matineuse de Voiture et ceux qui lui préférèrent l’un des trois sonnets écrits par Malleville sur le même thème.
L’oeuvre poétique de Malleville, fort abondante, a été publiée après sa mort mais pas dans sa totalité: bon nombre de pièces (notamment d’excellents poèmes érotiques) restent inédites.
«Ce qu'on estimait le plus en lui, c'était son esprit et le génie qu'il avait pour les vers. Il y a un volume de ses poésies imprimées après sa mort, qui ont toutes de l'esprit, du feu, un beau tour de vers, beaucoup de délicatesse et de douceur, et marquant une grande fécondité, mais dont il y a peu, ce me semble, de bien achevées.» (Pellisson): Lettres d'Amour (1641); «Poésies» (1659).
Il composa également des vers latins, et donna la traduction de plusieurs romans italiens (la Stratonice et la Suite de la Stratonice, 1640-1641; l'Almerinde, 1646).

 
Mise à Jour de la page le 11/2001
© Poésie sur la Toile, 1999 - 2003 - Tous droits réservés -


Oeuvres de poètes francophones du XIIe au XXe siècles L'@nnuaire de la Poésie francophone sur la Toile Qui sommes nous, Copyright, droit d'auteurs, domaine public? Recherche sur le site ou  l'Internet francophone Contactez-Nous!.. Poésie sur la Toile > Accueil